Rechercher

Mardi 13 Juillet


Nous nous sommes réveillés à 8h par la musique du Roi Lion. Après un premier réveil difficile nous sommes allés petit-déjeuner, petit brossage de dents "vite fait bien fait" et c'est parti pour les services. "Nettoyer, balayer, astiquer" a été notre première activité du matin. Après un petit temps spirituel animé par le frère Tuan, nous pouvons enfin entamer la première répétition !

Charlotte, notre bien aimée chef de choeur, échauffe nos corps et nos voix. Notre recueil de partition nous est distribué et nous commençons à chanter. Le déchiffrage est difficile pour certains et plus simple pour d'autres. À midi trente, après la messe (pour certains) le repas est servi. Au menu : Salade de tomates, blanquette de veau, riz et danettes. Par la suite, un temps calme nous a été accordé pour se reposer, lire et écouter de la musique, dormir et d'autres choses encore...

La cloche à vache retentit à 15h et nous convie à venir faire le grand jeu. Nous avons pu exposer notre créativité par la confection d'affiches et de poteries. Le temps des douches est venu suivre le goûter. La dernière repet' de la journée tous ensemble à suivi cela. Nos estomacs se creusaient mais heureusement l'heure du repas est arrivée. Le gratin dauphinois nous redonne des forces puis c'est l'heure de la veillée. Nous avons mis à contribution les talents de chacun lors du Pictionary. Fatigués, nous allons nous coucher. Cette première journée ne fut pas de tout repos mais nous nous sommes bien amusés.




L'équipe des A'5tomatiques : Liana, Eva, Alix, Soline, Adèle


82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Jeudi 15 Juillet

Chers Parents, Hier, nous avons été réveillés par une musique d'anniversaire en l'honneur de Marie qui a eu 18 ans. Après avoir petit-déjeuné et fait les services, nous avons eu un temps spirituel ave

Le mouvement du 14 Juillet

En ce jour du 14 Juillet, symbole de liberté, notre liberté du jour fut celle du mouvement. Malgré une météo plus que douteuse, nous sommes sommes sortis profitant de quelques éclaircies. Nos avons pu